Kopimi

La co-errance, c’est avant tout pour expliquer que notre recherche de cohérence est surtout une aventure collective. La co-errance, c’est l’entrefolles ou l’entrefous, c’est l’internet des vives, le labyrinthe des insensé·e·s, le réseau de celles et ceux qui co-errent ensemble, la trame de nos Énergies Nomades Errantes unies vers la multiplicité et contre les Dystopies Ignobles et Scélérates.

Petit guide de création de clusters (du type Telecomix, Werebuild, etc.)

Nous demandons à être copié·e·s, car nous sommes convaincus que le nombre de grappes militantes présentes dans le monde est sans limites. Ce qui suit est un mode d’emploi exhaustif – le fruit de notre expérience. Evidemment, il existe plein d’autres manières de procéder, mais nous tenions à partager nos expériences respectives, c’est pourquoi nous avons publié ce document. Copiez le !

### Initialement diffusé sur interfax.werebuild.eu, en 2009 (mais on a oublié la date exacte).

1. Faites la fête avec des amis qui partagent des intérêts similaires aux vôtres. Préparez à manger, achetez de la bière, faites comme vous voulez. Assurez vous d’avoir une connexion Internet et demandez à vos invités d’apporter leurs ordinateurs portables. Ecoutez de la musique. Si votre logement est trop petit, trouvez un pub ou un cybercafé dans lequel vous pourrez vous rencontrer munis de vos ordinateurs portables.

2. Créez un canal IRC et dites partout sur Internet que c’est un endroit où il se passe tout plein de choses. Utilisez un réseau bien frais comme Freequest ou Anonnet. Trouvez une coquille (shell) IRC et plongez vous dedans. « Ta coquille, c’est ta maison » (dixit… ?)

3. Rassemblez des amis ayant des compétences diverses. Vous aurez besoin de codeurs ainsi que de philosophes, de personnes qui s’y connaissent en politique ou qui maîtrisent Photoshop. Vos amis doivent eux aussi savoir se faire plaisir, sinon vous n’irez pas bien loin. L’activisme, c’est pas sorcier, si vous répartissez bien les différentes compétences. Pensez en termes de multiplicité plutôt que d’expertise !

4. Donnez des noms sympas à vos sites, dans le genre Werebuild.eu et Telecomix.org. Faites en sorte que les gens puissent vous trouver facilement. Utilisez des slogans.

5. Devenez amis avec des gens importants. Contactez des politiciens, des bureaucrates, des présidents, des sociétés, d’autres activistes, des hackers, des artistes, etc. Exit la sélection préalable, parlez à tout le monde. Flirtez beaucoup, mais ne faites jamais rien que vous pourriez regretter. Créez des liens de confiance mutuelle en travaillant en groupe. Les politiciens ont besoin de votre voix, les sociétés auront besoin de votre consommation. Comprenez que vous êtes important, mais ne devenez pas suffisant. Regardez aussi des films ensemble, gardez les pieds sur terre.

6. Installez Mediawiki, WordPress et utilisez EtherPad. Envoyez plein de bots dans vos canaux IRC. Partagez toutes les données possibles. Ne respectez pas le droit d’auteur ! Copiez toutes vos disquettes !

7. Organisez des soirées (bis). Inventez des vocabulaires. Parlez comme vous le feriez sur 4chan. Faites de la musique ensemble, même si vous ne jouez d’aucun instrument.

8. Si vous rencontrez des trolls sur Internet, répondez en trollant, ou faites en sorte qu’ils ne viennent plus là où vous traînez. Ou soyez plus cools qu’eux, proposez-leur de vous rejoindre (en fait c’est simple, répondez en trollant). Ne les laissez pas vous atteindre.

9. Démarrez régulièrement de nouvelles campagnes politiques. Appelez-les des raids, des opérations, des projets, ou donnez-leur un tout autre nom. Rédigez des instructions et des tutoriels. Assurez-vous que les néophytes seront en mesure de comprendre ce que vous comptez faire. Synchronisez votre travail. Faites un compte à rebours comme pour le décollage d’une navette spatiale.

10. Dressez une liste claire et concise de vos arguments, au cas où vous devriez les utiliser à la volée. Gardez en tête quelques faits marquants pour étayer vos affirmations. Créez vos propres tee-shirts pour engager la conversation avec les gens qui passent dans la rue. Louez un avion avec une banderole, toute la ville se demandera « Qui était-ce / Qu’est-ce que c’était ? ». Avec vos amis, postez-vous dans les rues de la ville et expliquez votre démarche aux piétons. Envoyez un ami astronaute sur la lune et faites-le écrire votre URL sur le sol avec de la peinture en bombe

11. Installez un bot. Le nôtre s’appelle Cameron. Posez-lui des tas de questions. Citez votre bot.

12. Traduisez des textes dans votre langue maternelle. Rappelez-vous que l’Internet ne se soucie pas des États-nations. On ne sait jamais sur qui on peut tomber en communiquant à l’échelle globale. Cachetez votre passeport d’un visa Internet.

13. Les déclarations ne sont pas faites que pour affirmer. Les déclarations rendent aussi les faits plus difficiles à oublier. Envoyez un message pour chaque événement organisé, ou activité mise en place – ou pour des trucs totalement différents -, il sera inoubliable et éternel. Par exemple, rappelez haut et fort aux puissants de ce monde que vous avez les moyens de leur mettre des bâtons dans les roues.

14. Même si vous vous battez contre des lois inhumaines, même si votre mission semble vouée à l’échec, ne vous laissez jamais abattre ! La révolution et le lulz sont complémentaires. Votre projet restera sérieux, même si vous vous lancez dedans pour le lulz. Et n’oubliez pas, souriez toujours, même en plein milieu d’un débat houleux.

15. C’est simple, pensez à demain sans trop vous encombrer de regrets. Ce ne serait pas très lolcat.

16. Créez un gigantesque réseau Twitter. Twittez, faites vous retwitter, demandez à vos amis de vous retwitter… Les tweets se multiplient comme des lapins. Efforcez-vous d’écrire des tweets qui ont du sens, en d’autres termes, écrivez des tweets qui seront retwittés dans le monde entier. Habituez-vous à rédiger des tweets bien détaillés mais concis, pour que followers n’aient pas à cliquer sur un lien pour comprendre de quoi il retourne, et histoire de savoir si ledit lien va les intéresser.

17. L’idée de faire les choses « comme il faut » ne doit pas tourner à l’obsession. Ne passez pas trop de temps à réfléchir, bricolez plutôt. Expérimentez, mettez vos idées en pratique. Si vous échouez, prenez suffisamment de recul pour en rire, et réessayez en changeant de méthode. Reportez vos expériences dans votre wiki, apprenez de vos erreurs. Partagez vos connaissances librement.

18. Entreprenez sans crainte, soyez audacieux et délirez ensemble en faisant des jeux qui donnent la pêche, soyez créatifs et plongez-vous dans des passe-temps ludiques. N’ayez pas peur d’avoir l’air stupide, ça ne dure jamais longtemps. (!) Donnez envie au corps politique d’être créatif en leur envoyant des datalove comme s’il en pleuvait.

19. Créez des logos cools. Customisez les logos des vieilles agences gouvernementales. Utilisez des motifs fractals. Devenez un cyber hippie. Créez des symboles pour mieux vous plonger dans les canaux IRC. Soyez ésotériques quand vous parlez de raids botnet. Si le canal se divise, prenez un peu le large.

20. Organisez-vous de manière informelle, ni leader ni membre. Invitez les autres internautes à rejoindre vos discussions en facilitant leur intégration dans votre cluster. S’ils n’arrivent pas à s’entendre, ils finiront par s’en aller de toute façon. Adoptez l’organisation d’un gang ou d’une meute. Ne créez pas de structures pyramidales, ne prenez pas position de manière formalisée. Ayez l’esprit nomade, sociabilisez.

21. Si vous en avez les moyens, voyagez autant que possible. Parlez aux gens, où que vous alliez, et parlez leur de ce que vous faites. Invitez-les à vous rejoindre si le concept leur plaît, et développez ainsi un réseau dans votre pays / dans une autre région du monde, voire dans le monde entier.

22. Restez ouvert en toutes circonstances – et soyez même ouvert au point de répandre des rumeurs ésotériques sur votre groupe.

23. Participez à des formations sociales IRL ou en visio, interconnectez-vous avec votre famille virtuelle. Visualisez des formations sur les datalove et sur la réplication.

24. Votre objectif d’ensemble : dominer le monde. Il suffit de ne pas envahir la Russie en hiver : )

25. Utilisez Linux. Transformez vos CDs d’installation Windows et Mac OS en sous-verres. Ou collez-les sur votre plafond, face brillante vers le sol, c’est bien cool.

26. Lancez votre propre agence de news. Créez l’actualité, diffusez la et faites de la propagation virale sur le Net.

27. Rédigez des communiqués et faxez-les. Force est d’admettre que la télécopie est le moyen de communication le plus fort qui soit. Envoyez des fax pour le lulz. Faxez n’importe quoi à n’importe qui. Deux fois de suite. Quand vous n’envoyez pas de fax, faites des bruits de fax, ça vous rappellera de bons souvenirs. Le morse est plutôt sympa aussi. Rédigez vos documents avec une machine à écrire, avant de les scanner pour poster l’image obtenue. Utilisez des formes de technologie archaïques quand vous le pouvez, soyez rétro et ironique à la fois.

27b. Ctrl + C

28. Rejoignez d’autres groupes d’activistes. Invitez-les aux fêtes que vous organisez. (Elles sont de mieux en mieux vos fêtes d’ailleurs !) Faites preuve d’hospitalité – votre maison est la maison de vos amis ! Où que vous alliez, vous aurez toujours un canapé pour vous reposer. Rencontrez-vous IRL !

29. Si un politique souhaite vous rencontrer, ayez confiance en vous. Rappelez-vous, vous êtes sur Internet, et ils ne sont que des politiciens et des bureaucrates. Parlez-leur de tubes, de camions, de méduses et de télécopies, ils ne comprendront rien de toute façon. Vous venez tout droit du futur. Pensez à le leur dire.

30. N’oubliez pas, Kopimi : )

31. IRL, continuez à utiliser le pseudo que vous avez adopté sur les salons IRC.

32. Aimez vos amis. Sans eux, vous ne pourriez rien faire. Envoyez-leur tout plein de datalove.

33. Imaginez et articulez des méthodes puisées dans votre esprit-réseau-océano-planétaire, comme si vous envoyiez de l’amour par télépathie. Vous observerez des changements sociaux extrêmement positifs dans le monde entier. Rêvez d’une plongée dans l’Atlantide des réseaux d’entreprises, dans l’univers des corporations comme Telcel, rêvez que vous êtes devenu une méduse – de toute façon, vous en êtes une.

34. Apprenez de nouvelles langues en traduisant les Tweets de votre TL, en installant des bots-traducteurs dans vos canaux IRC, en rendant visite à des militants dans d’autres pays. Dites Bonjour / Natti / Buenas noches / Hallo / Hej à vos followers. Et rappelez-vous que pour les Suédoises, c’est le grej !

35. Mettez en relation vos projets et vos actions dans la blogosphère. Lisez des médias avec lesquels vous n’êtes pas d’accord, rédigez des réponses critiques et regardez les commentaires s’accumuler. Nous espérons que ces commentaires donneront envie aux gens d’écrire sur le sujet en question, ce qui serait un bon moyen de forcer les parties concernées à faire des communiqués de presse, ou à retirer leurs propos. Ne sous-estimez pas la blogosphère.

36. Devenez amis avec des personnes évoluant dans le milieu des médias traditionnels. Invitez-les sur votre canal IRC, ils accrocheront en un rien de temps. Si vous parvenez à travailler avec des gouvernements et des sociétés au quotidien, soyez sympas avec eux, collaborez. Invitez des chefs d’État à vos sessions d’édition sur EtherPad / sur vos canaux IRC. Rappelez-leur que vous êtes des électeurs. Toutefois, s’ils vous trahissent, faites-leur bien savoir qu’Internet n’oublie jamais.

37. Écoutez votre bot : « Le texte sauvegardé stipule que le monde est une piste de danse ; et que l’amour est la structure de l’harmonie globale. »

Au départ, ce document était dans notre wiki. N’hésitez surtout pas à y ajouter de nouvelles instructions ! Et n’oubliez pas, ce document doit être copié. Au moment où vous lisez ces mots, vous l’avez déjà copié dans la RAM de votre ordinateur. N’hésitez pas à le copier encore et encore, en l’envoyant à votre gouvernement local, aux partis politiques, clubs sociaux, et j’en passe…


https://telecomix.org/firstmanifesto.txt